Où je suis !

Tournée des amis et prise d'air pur terminé, faut bosser maintenant et créer un site internet pour mes bijoux :)

samedi 27 août 2011

Emportée par la valse de Vienne

Mon séjour à Vienne se termine. Comme je le disais dans mon dernier post, il m’a fallu du temps pour apprivoiser cette ville! Au début, je ne m’y sentais pas à mon aise et les premiers endroits parcourus m’ont beaucoup déçus car trop commerçants et ultra touristiques. L’auberge de jeunesse où je suis restée les premiers jours était parfaite : toute neuve, sur-équipée et pas trop chère (par exemple ici ce fut 22euros par nuit dans un dortoir de 4 filles). J’ai eu par contre une drôle de sensation lorsque j’ai rejoint le grand hall rempli de sofa et d’ordi car je me retrouvais tout d’un coup entourée d’une trentaine de personnes silencieuses (qui de temps à autres se regardent), toutes connectées à un ailleurs grâce aux iphone et autres mini ordi.

Internet est un drôle de monde parallèle. Il permet de rapprocher des gens qui ne se seraient jamais croisés sans (couchsurfing, facebook) mais il éloigne aussi de l’instant présent comme dans ce cas. A cet endroit par exemple nous étions tous physiquement là mais psychiquement ailleurs, impossible de se rencontrer dans la réalité. Lorsque je surfais sur le site de Couchsurfing pour voir qui de la communauté était à Vienne, je me disais « ça se trouve je suis en train de regarder le profil d’une des personnes qui m’entoure !»… bizare nan ?

Au final internet m’a permis de découvrir cette ville et de l’aimer. J’ai eu la chance d’être hébergée chez Mario que j’ai sollicité par le site de couchsurfing et qui a répondu favorablement à ma « couchrequest » (et oui y’a tout un protocole, on n’est pas des rigolo sur couchsurfing !). Mario, Peter et Roxanna m’ont fait réaliser que c’était une ville où il faisait bon vivre. Impossible pour une parisienne d’imaginer qu’à 4 stations de métro du centre névralgique de la ville on peut se baigner dans une immense rivière entourée de roseaux et de petits pontons de bois. Ici, c’est possible et tous les viennois profitent de ces ilots de tranquillité qu’ils ont su préserver, réhabiliter ou construire. En 2009 Vienne a été classée en tête de liste des villes dans le monde où la qualité de vie est la meilleure.

mon premier canapé! chez Mario

la rivière et ses pontons




Je pensais que comme Prague ou Florence, Vienne était une ville « musée » avec ses petites ruelles et ses anciens bâtiments qu’on croise à chaque coin de rue et que comme à Barcelone l’art nouveau pullulait sur les façades. Mais je n’ai pas vu cela ! J’ai vu de très belles bâtisses bien entendu mais trop hautes, trop pompeuses… en général elles m’ont rarement séduite. L’architecture « art nouveau » que je pensais retrouver en nombre dans le centre est disséminée dans toute la ville. J’ai croisé quelques très jolies réalisations comme cet ensemble d’immeuble réalisé par l’architecte Wagner mais pas assez à mon gout !!


Les musées ne se comptent plus à Vienne et lorsque l’on parcourt le guide du routard on frise l’indigestion tant la liste est longue. J’ai choisi selon mes gouts et mes moyens et suis allées visiter le Belvédère où j’ai pu admirer de nombreuses toiles de Gustav Klimt (notamment la plus connue, le Baiser) et d’Egon Shiele mes deux peintres préférés. A la fin de l’exposition une pièce rassemblait une dizaine des fameuses « têtes de Messerschmidt ». Une expo lui était consacrée à Paris il y a peu et je l’avais loupée, j’étais donc ravie d’en voir quelques-unes ici !!

Les jours suivants, je suis allée visiter la maison de Freud où il vécut pendant 40 ans et où il reçut tous ses patients. Seule le vestiaire et la salle d’attente sont restées en l’état, Freud ayant emmené avec lui le mobilier de son cabinet à Londres où il s’expatria avec sa famille en 1939. Freud fut l’un des derniers juifs à quitter l’Autriche et il fallut que les SS prennent un arrêté interdisant la poursuite de sa société psychanalytique et ses rassemblements pour qu’il se résolve à quitter Vienne.
La visite fut très émouvante.

salle d'attente de Freud

Mon dernier musée fut celui d’Hundertwasser. J’ai gardé le meilleur pour la fin ! Quel musée, quel homme. S’accrochant jusqu’à son dernier souffle à ses idées et tentant par toutes sortes d’actions d’alerter le public quant à la pollution visuelle que constitue la plupart des projets architecturaux exécutés dans nos villes. Et ses peintures… très touchantes, vibrantes. Je n’ai pas pu m’empêcher d’en prendre quelques-unes en photo, bravant tous les interdits pour vous (enfin pour moi surtout !!)




Vienne a comme toutes les grandes villes une fête foraine en son sein qui se nomme ici le Prater. J’y suis allée par hasard une fin d’après-midi et j’ai été happé par son ambiance… si désuète. Parcourir les allées du Prater c’est remonter dans le temps, c’est incroyable !







Au final je suis restée une semaine à Vienne… Ce séjour, inattendu a été rempli de très belles rencontres grâce à cette vaste et belle communauté qu’est Couchsurfing. Mario, son voisin de palier Peter et leurs 4 chats ont été comme une deuxième famille pendant tous ces jours. Pour les remercier de leur accueil j’avais mitonné un bœuf bourguignon. La pression fut énorme car la réputation de la cuisine française n’est plus à faire ! En tant qu’ambassadrice je ne pouvais rater cette recette… et c’était excellent !! Ouf !

Peter, Mario et mon boeuf bourguignon !

Le fameux « guide du routard » conclu, après avoir tenté de décrire cette ville que « Vienne échappe aux définitions et que chacun la décrypte suivant ses propres fantasmes, illusions et clichés ». J’ai tenté de vous donner un bout de la mienne, à vous de venir voir et de vivre cette ville qui ne peut laisser indifférent si l’on prend le temps de la découvrir!!

Ce samedi 27 aout je reprends la route… ça faisait longtemps ! Cette fois, pas de train mais un bus d’une nouvelle compagnie qui pratique des prix défiants toute concurrence pour se faire connaitre (merci roxanna pour le tuyau !). Cracovie sera ma première ville polonaise… autre pays, autre ambiance… ici plus d’euros, beaucoup moins de touristes et une langue que je ne comprends pas du tout ! C’est parti pour les aventures polonaises !

dimanche 21 août 2011

Vienna la grande

Dans le train qui m’emmène en Autriche, je profite des paysages traversés.
Prendre le train c’est prendre le temps, c’est prendre conscience des étendues parcourues. On croise à vive allure des bouts de vie : quelqu’un qui arrose son jardin, qui travaille sur un chantier, qui traverse une route. Comme un film muet où l’on imagine les paroles.
Sur le quai un couple de se dit au revoir. Leurs gestes sont d’une tendresse infinie. Lui, la soixantaine, cheveux et barbe blanche fini sa cigarette. Elle, la cinquantaine est émue et s’accroche pour quelques moments encore à son bras. Leurs visages s’embrassent encore et encore. Quelques derniers moments happés, réservés… instants volés ! Privilège du voyageur solitaire

Le train poursuit sa course, longeant une belle rivière qui irrigue avec force cette région du sud-est de l’Allemagne. Tout est très vert, vallonné. Je m’assoupis…

Lorsque je sors de la gare de Vienne je réalise qu’il s’agit là d’une très grande ville. Rien de comparable avec Munchen ! Visiter seule une si grande ville n’est pas simple. Après une première journée mi-figue mi-raisin je prends mes marques grâce à un groupe de couchsurfers que je rejoins pour une balade en ville ce dimanche ensoleillé. Contrairement à Munich la chaleur est supportable ici grâce à une petite brise qui est la bienvenue (mais d’où vient-elle ? la mer est pourtant bien loin !!)
N'étant plus seule, j'apparais sur une photo!! devant une des nombreuses églises de Vienne.



Certains se demandent peut-être qui sont ces « couchsurfers » que j’ai retrouvé ? I’m gonna try to explain…

Couchsurfing est un site internet qui regroupe tout un tas de personne à travers le monde qui se sont inscrites et qui souhaitent « participer à la création d’un monde meilleur, canapé après canapé » ; Comment ça vous ne comprenez toujours pas ?!!

CouchSurfing est un réseau mondial dont le but est de mettre en contact les voyageurs avec les communautés locales qu'ils visitent. A ce jour nous sommes 3 millions inscrit sur ce site, pas mal nan ? Vous commencez quand ? Cela permet de voyager sans bouger de chez soi ! Trop top non ?
Et ne vous inquiétez pas, chacun est libre de refuser une demande d’accueil (si le moment est mal venu ou si vous n’avez pas assez de dispo ou d’énergie) ; et si on ne peut pas accueillir pour quelques raisons que ce soit on peut juste proposer de faire visiter les endroits qu’on aime où d’aller prendre un verre avec le voyageur qui vous sollicite. Je ne sais si on participe à un monde meilleur ainsi en tous cas on participe à un monde plus humain basé sur le respect mutuel et sur le partage… des valeurs qu’il faut cultiver pour ne pas qu’elles disparaissent me semble-t-il !

Dans le groupe d’aujourd’hui il y avait Ivetta, une fille de cette communauté qui habite en Lettonie. Lorsque je passerai à Riga début septembre elle me fera visiter sa ville et m’a même proposé de m’héberger… Je suis ravie !

Demain, visite de la maison d’Hundertwasser, peintre chouchou de Kats. Cela fait longtemps que je rêve de voir cet immeuble sorti de son imagination délirante où aucune ligne n’est droite. Je vous raconterai c’est promis !!!! See you guys ;)

vendredi 19 août 2011

Munchen en mode limace !

Depuis mon arrivée je flemmarde, je flane... bref je ne fais rien ou si peu !
L'ambiance de cette ville s'y prète parfaitement et j'en avais bien besoin.
Ici, on étouffe. Le soleil tape dur et pousse les munichois à envahir tout un tas de lieux rafraichissants. N'ayant pas besoin de me faire prier, j'ai suivi la tendance et me suis assoupie hier aprés midi avec Bjork en fond musical... tout prés d'un érable flamboyant au coucher du soleil. Such a good time!



Ici on sait profiter de ce que donne dame nature !
Pour un peu je me serai cru sur le bassin d'Arcachon !!






J'ai terminé ma journée à la piscine... mais pas n'importe laquelle, regardez plutot! vive l'art nouveau...


Je quitte Munchen demain matin, direction Vienne qu'il me tarde de découvrir! Regonflée par ces quelques jours de repos j'ai maintenant assez d'energie pour aller à la rencontre de nouvelles personnes!! Des demain je rejoins un des membres de ma communauté CouchSurfing qui habite à Vienne... et qui pourra me loger quelques jours durant mon séjour, trop bon ca !!
Allez, en route de nouvelles aventures !

jeudi 18 août 2011

first day in Munich

C'est quand même la grande classe (et le luxe) d'être dans ma chambre-dortoir et de pouvoir tapoter sur le clavier de mon mini ordi (surnommé bibi par mes soins... pas tres original ? je sais !). Merci les ex-collègues pour ce magnifique cadeau!!
Faut pas que je vous habitue à une fréquence trop élevée de post de messages car quand je commencerai à avoir moins de temps à consacrer a ce blog et que ca ne sera plus nouveau vous allez me conspuer et/ou vous inquiéter. Mais tant pis! J'ai envie d'écrire !

D'écrire... qu'à Munich ils ont tout plein de sortes de saucisses, et que j'ai commencé ma journée en en avalant une aux herbes, delicieuse! Et la bière... Hummm ! mais pas au pti dej ;)
Programme de ce premier jour aprés avoir lancé ce blog : repos, repos et déambulation dans München. Je savais que je prendrai vite le rythme lent du voyage et ça se confirme, je n'ai déjà plus ma démarche parisienne!

C'est pas mal de visiter Munchen aprés être allé à Berlin. Je découvre ainsi un peu plus l'Allemagne. Berlin la capitale, la bouillonante, la creative, Munich la provinciale, la calme, la verte. Ici peu de gens stressés, ennervés. Ya pas... dès qu'on sort de Paris on réalise à quel point on est tous sur les nerfs. Ici il y a des groupes de musique à tous les coins de rue, c'est trop bon!! Je me suis régalé aujourd'hui en me baladant sous le soleil de fin d'aprem.

Pour cette fois pas de photos, mon appareil était déchargé ! mais des bisous : MOAK MOAK!

mercredi 17 août 2011

On the Road !

Ca y est, je suis en route ! Aprés une nuit bercée par le doux bruit des rails et des voisins de couchette, je suis à  Munich. Histoire de me reveiller un peu je me suis posée au starbucks de la gare (et oui ca sera malheureusement souvent ça ou mac do pour avoir la wifi gratuite!). Je vais aller trouver un hotel pour me reposer un peu car ces dernières semaines ont été quelques peu chargées et riches en émotions !! Faut que je digère !
Je profite de ce premier message pour remercier la super équipe qui m'a escorté jusqu'à la gare et qui a dû supporter mon stress de toute dernière minute lorsque je ne retrouvais plus mon billet de train (si, si j'vous assure, et je ne l'ai retrouvé qu'une fois montée dans le train !)


Jusqu'au bout vous m'avez tous merveilleusement entourée et grâce à cela je pars gonflée à bloc, prête à vivre pleinement ce grand voyage. UN GRAND MERCI... à chacun d'entre vous.
On va faire court pour ce premier post ! A trés bientôt