Où je suis !

Tournée des amis et prise d'air pur terminé, faut bosser maintenant et créer un site internet pour mes bijoux :)

samedi 10 mars 2012

Taiwan, la pépite verte inconnue des touristes


Visiter Taiwan, quelle idée me direz-vous! Et pourtant cette petite île du Pacifique coincée entre une Chine géante et un Japon puissant a tout d'une grande ! A peine a t-on posé un pied sur son sol que le charme agit...
Après la rudesse de la chine et de ses conducteurs fous, j'ai bien failli embrasser le conducteur de la première voiture croisée qui s'est arrêtée pour me laisser traverser! Impensable en Chine, normal à Taiwan.

Mais alors Taiwan... Chine ou pas Chine ?
Voila bien LA question épineuse de l'archipel qu'il me sera difficile d'élucider tant les avis et le statut actuel restent confus ! Taiwan est appelée et gouvernée par la République de Chine (ROC) contrairement à la Chine continentale qui elle est gouvernée par la République Populaire de Chine. Les relations entre les deux pays se détendent depuis 2008 (plus officieusement qu’officiellement) pour autant un millier de missiles chinois semblerait toujours pointé vers l'archipel !

Pour vous faire un avis allez voir sur Wiki et surtout jetez un œil sur le formidable article de M. Cabestan chercheur au CNRS en sciences po.
Moi je me range à l'avis de la majorité des Taiwanais qui prennent pour une insulte cette assimilation... et je dis : Taiwan, absolument pas Chine; et espérons que le statut quo lié à son indépendance continue de stagner au pire ou même, soyons fous, avance vers une vraie et totale indépendance (on peut rêver nan ?!)

Ayant regardé un reportage sur l'archipel avant mon départ je ne pouvais imaginer un voyage en Chine sans y passer. Je voulais voir cette "autre Chine", ce "bout de chine" démocrate, politiquement indépendant, non soumis à la folie communismo-capitaliste  des autres Rouges, voir ce qui se cachait derrière le "made in Taiwan" qui a, il y a quelques décennies, envahi notre planète.

Alors j'ai pris un vol, et de Shanghai j'ai rejoins Taipei, la capitale de l'île, en moins de deux heures. Et comme le décrivait trés justement le reportage visionné auparavant, lorsque on arrive à Taiwan en ayant quitté la Chine c'est le choc... Immédiatement l'ont ressent ce vent de liberté qui ne passe plus par l'empire du milieu. Ici on parle la même langue, les visages ont des traits communs mais les vestiges staliniens et les pratiques communistes n'existent pas. La modernité fait partie du passé, le temps en a déjà atténué ses contours et Taipei semble voguer vers un futur respectueux à taille humaine, les cales pleines d'un passé composé impeccablement digéré.

Taiwan m'a conquise et si elle n'avait ce climat subtropical qui vous humidifie jusqu'à l'os durant les mois d'hiver je dois avouer que je me verrai bien habiter là bas ! Pour sa douceur de vivre, ses gens ouverts, modernes, toujours prêts à rendre service, pour sa gastronomie qui a gardée toutes les influences du passé (chinoises, japonaises et aborigènes), pour ses immeubles des années 70-80 qui vieillissent en "rouillissant" acceptant la fatalité du temps qui passe, pour ses formidables marchés de nuit prêts à divertir, à rassasier tous les insomniaques du pays, pour ses petits temples chinois disséminés partout dans le pays aux toits incroyablement décorés, et surtout... pour sa grande et très belle nature.

Taiwan est loin mais elle mérite le détour, aussi chers amis si vous prévoyez un périple en Asie faites ce détour et écrivez moi, je vous donnerai quelques bons tuyaux ;)

En attendant cliquez sur le diaporama et partez à sa découverte avec moi ! J'ai mis pleins de légendes histoire de vous raconter un peu plus mes 15 jours, si vous voulez lancer les photos en plein écran ça sera plus facile de lire les commentaires avec!