Où je suis !

Tournée des amis et prise d'air pur terminé, faut bosser maintenant et créer un site internet pour mes bijoux :)

dimanche 26 février 2012

Chinoiseries etc...

Voilà 2 mois que je parcours la Thailande et la Malaisie et je dois avouer qu'il m'ait de plus en plus difficile de poursuivre ce blog. Pourquoi ?
Sans doute parce qu'après 6 mois passés sur les routes je me suis familiarisée avec le rythme du voyage qui est devenu ma vie... en tous cas pour un temps!
Et que du coup, comme dans la vie de tous les jours, je vis ce qui se passe avec qui passe...et puis c'est tout ! Pas plus compliqué que ça.

Par conséquent, écrire ce que j'ai ressenti ou ce que j'ai fait, ça devient "superflus"; surtout qu'en Asie du Sud-Est, temple des voyageurs et backpackers en tout genre, le parcours qu'on a fait et celui qu'on projette de faire on le raconte plus d'une fois !

Alors chers amis veuillez par avance m'excuser si les mots se font plus rares. Je continuerai de partager mon voyage, car c'est le leitmotiv de cette place publique numérique ! Mais en y passant moins de temps. Il ne me reste que 6 mois à bourlinguer sur cette planète et je veux profiter encore plus de tout ce temps que je me suis donné, qu'il me reste !

 Maintenant allons en Chine faire quelques jolies rencontres...


N'ayant prévu que 15 jours pour cet immense pays, je ne pouvais m'avancer trop en son centre. Comme je ne pouvais me résoudre à rester uniquement sur la cote, j'ai pris un train de nuit de Beijing à Pingyao qui se situe à 1000 km au sud ouest. Remonter dans un train, remettre mes tongs, mon pyjama violet, que c'était bon !! Ici plus de russes mais des chinois curieux et un train ressemblant beaucoup à celui de Russie. C'était reparti pour une nuit bercée par le doux, lent, métallique et si familier "tch tch tch tchou - tch tch tch tchou"

Au tout petit matin j'ouvris les yeux... sur des champs de neige ! Arf, j'avais pas prévu ça !
Le brouillard épais, le manteau neigeux et les bruits sourds rendirent mon arrivée dans cette ville incroyable... En une nuit j'avais remonté le temps et je parcourais ces ruelles d'ancienne cité marchande avec respect, ébahie.








mon hôtel !

encore en train de jouer !


Arrivée à l'hôtel, l'équipe m'explique qu'il m'ont "surclassé" et que pour le même prix je vais partager une chambre avec une autre fille plutôt que de dormir en dortoir ! Lorsque je rentre dans la chambre, ma coloc est là. Comme moi elle est encore à moitié endormie. Malgré de grandes difficultés à se comprendre car elle ne parle presque pas Anglais, nous réussissons les présentations... Saico, 18 ans (dans deux jours!), étudiante en médecine traditionnelle chinoise à Xi'an, ayant exceptionnellement séché les cours pour s'offrir ce petit voyage de 4 jours à Pingyao et fêter son anniversaire ici, loin de tous !
J'ai passé mes 4 jours avec elle entre gâteau d'anniversaire, bons petits plats, internet et quelques sorties "courtes" histoire de se perdre encore dans l'histoire de cette ville à l'âme vibrante. Super !


un gâteau fait sur mesure pour cette jolie lolita de 18 ans !

premières neiges de sa vie!


Rooo ce poulet aigre douce... le meilleur de toute ma vie, hmmmmm

et ces raviolis à  la vapeur, aie aie aie

à la poste de Pingyao, en plus des stylos mis à disposition, y à des lunettes... avé la ficelle bien sur au cas où on voudrait les voler

Au cœur de l'hiver, une rencontre qui réchauffe : Seb et Marjo de France,  en voyage aussi sur la planète. Après de nombreux échanges de mail, nous nous sommes enfin rencontrés à Pingyao... un très joli couple, un beau voyage (cf leur blog)



la nuit, c'est absolument féérique

Avec Saico,nous avons tenté le billet "standing place" en vente lorsque les trains sont complets et que toutes les places assises sont déjà réservées... Je m'étais préparée à dormir sur ma Simone au milieu de l'allée mais par chance nous avons trouvé 2 places pour ces 9 heures de train qui nous amenaient à Xi'an! Pas très reposant mais fun !





J'avais choisi Xi'an pour voir une petite ville de province chinoise, or elle ne compte pas moins du triple de la population de Paris (6,5 millions pour Xi'an et 2,5 pour Paris ). Pas facile de trouver une petite ville en Chine.
Xi'an est célèbre pour l'armée de guerriers en terre cuite que l'on peut aller voir à quelques heures de bus. Je ne pourrais pas vous en parler d'avantage, car après avoir rencontré plusieurs voyageurs n'ayant pas trop apprécié l'industrie touristique autour, j'ai décidé de me passer de cette visite.


Une partie de la population est musulmane dans cette ville, et ce depuis un bout de temps si l'on en croit la date de construction de cette belle mosquée autour de 742 ap JC


des patins à 4 roues ! je les avais presque oublié !

immense esplanade où des jets d'eau musicaux s'agitent pendant 30 minutes plusieurs fois par jour... impressionnant

des arbres à fausses fleurs qui s'allument... comme à Krasnoyark en Russie, j'adore !

une pagode trop bien restaurée au bout de l'esplanade



aperçu de notre balade dans le Xi'an ultra moderne... réussi ce bout de ville !



balade sur les remparts avec Kasia de Pologne rencontrée à l'auberge

arrivée à la gare... y'a un peu de monde !!!

Kazia et ses sacs !

Pour finir ce petit tour en Chine... Shanghai
Une ville où la grande misère côtoie de prés le très grand luxe.J'ai aimé ses quartiers populaires et détesté ses zones commerciales.
Mais surtout j'ai adoré dormir chez Lotus, une chinoise prof d'Anglais vivant avec son fiston et sa mère... et qui parlait français !! Mémorable partie de labyrinthe avec la famille et lecture de livres en français avec Jason avant de se coucher... j'étais comme à la maison !




ils sont très drôle en Chine ! Juste au sortir d'un des quartier les plus pauvres et délabrés de la ville, voici ce qui trône !

2 minutes après Joy City...



fake fake fake et re fake... affligeant


l'industrie française du luxe et de la parfumerie cartonne dans le monde entier... même en Chine

partie de Labyrinthe où Jason n'avait de cesse d'essayer de tricher ! on s'est bien marré !

Séraphin... captivant !


Confucius semblait pleurer dans ce temple désert où sa philosophie est précieusement gardée... à défaut d'être suivie dans cette Chine moderne


Temple de Confucius



Balades dans les quartiers populaires de Shanghai, loin des sentiers touristiques... immersion !

lorsqu'une porte est ouverte on entr'apperçois une seule et unique pièce, souvent sombre, insalubre et surtout très petite où les gens vivent... ou survivent

les éviers tout comme la plupart des réchauds faisant office de cuisine sont dehors ou dans une cabane attenante

une peinture qui m'a bien plut... surtout quand mes yeux sont tombés sur les vieilles pancartes publicitaires à gauche


et au détour d'une rue populaire, où les gens sont charmants... on arrive en pleine zone touristique ou c'est l'agression.

Du trop bien restauré... ayant perdu son âme

Et un marché chinois. Comme on se l'imagine : plein a craqué de babioles plastiques, de peluches... bref de tout ce qu'on achète et qui ne sert (souvent) à rien... MADE IN CHINA

un des nombreux couloirs de ce temple de la consommation déprimant ou toutes les copies s'achètent pour un rien

Shanghai by night on the river


pour finir ce séjour je me suis offert un pain au chocolat, et devinez quoi ? c'était exactement le même que ceux qu'on achète dans nos boulangeries... un grand moment gourmand !!